Sélectionner une page

l’Bouquin Wanted

En suivant la route mouvementée de notre Christian adoré, on voulait vous en dire plus sur Wanted Community : nos emmerdes, nos galères et nos joies.

Ah oui et si ce bouquin ne t’intéresse pas, tu peux toujours caler une armoire branlante avec.

Les recettes financeront les actions de nos membres
comme Les Maraudeurs By Wanted

À propos du bouquin

On va être franc avec vous. Les Editions Les Arènes sont venues frapper à notre porte un matin. Elles voulaient raconter l’histoire de Christian. Le script parfait : l’avocat fiscaliste qui bosse dans un des plus gros cabinets du monde, qui ne trouve pas de sens à sa vie et qui plaque tout pour devenir une meilleure personne avec Wanted Community. Hollywood, nous voilà. Du coup, on a décidé de saisir cette opportunité pour vous raconter les coulisses de cette aventure.

Sabrina qui motive des centaines de membres pour distribuer 10 000 repas par an aux sans-abris de Paris. Joaquim, sans domicile fixe bordelais qui trouve un CDI en moins d’une semaine avec l’aide de la communauté. Ils témoignent chacun à leur tour de l’incroyable mouvement d’entraide qui prend vie tous les jours sur Wanted Community.

Vous apprendrez aussi comment on a ouvert notre premier (et pas dernier) café restaurant solidaire à Bordeaux ou encore comment Facebook nous a choisis dans les 5 communautés les plus influentes au monde. Bref, on voulait humblement vous partager nos péripéties sur ce projet hors norme qu’on continuera à construire avec vous le plus longtemps possible.

« Si on m’avait dit que nos membres allaient se mobiliser pour trouver des logements et des jobs aux sans-abris, je l’aurais jamais cru… »

Petit aperçu…

Extrait

 

Je vous l’ai présentée dans le premier chapitre de ce livre. Sabrina a changé ma vie. Voilà comment.

Lorsqu’elle décide de lancer une maraude en janvier 2018, Sabrina n’a qu’une seule ambition : tendre la main aux plus démunis. Pour le reste, c’est l’improvisation totale. Un petit message sur Wanted : « Salut je m’appelle Sabrina. Je vais distribuer des repas aux SDF qui dorment près de la gare d’Austerlitz vendredi soir. Est-ce que quelqu’un veut m’accompagner ? » Sa démarche est abondamment commentée par les Wantediens. Le premier soir, elle est rejointe par cinq personnes, dont son mari.

Cette nouvelle démarche solidaire sur Wanted réveille en nous un formidable enthousiasme. Mais dans un premier temps, il faut garder la tête froide, rester professionnels, respecter la procédure. Sabrina fait des appels au don pour concocter ses paniers repas. Nous demandons à nos modérateurs de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une arnaque. Vérification faite, la deuxième étape consiste à supprimer les quelques commentaires désagréables et contribuer à la multiplication des messages de soutien. Bref, comme d’habitude, nous sécurisons et nous encourageons. Notre équipe de modos bénévoles fait formidablement bien son travail.

Sabrina et moi, commençons à échanger sur Messenger. Ma première interrogation concerne sa motivation. « Moi j’ai envie de faire ça toutes les semaines ! » me dit-elle. Je lui propose mon aide pour rédiger les annonces de manière à générer encore plus d’adhésion sur la communauté. « Il faudrait que tu postes des photos de vous, de votre préparation et des sacs de nourriture. C’est toujours mieux de mettre des photos ». La semaine suivante, le groupe s’étoffe avec l’arrivée de nouveaux maraudeurs. Et en à peine un mois Sabrina parvient à fédérer un noyau dur de quinze personnes. La solidarité s’organise. Seulement je découvre que la nourriture distribuée est achetée par les maraudeurs eux-mêmes. Ces gens-là consacrent non seulement leur vendredi soir à la distribution de repas, mais aussi leur argent. La plupart des personnes qui adhèrent au projet propose leur présence, leurs bras et leur porte-monnaie. Mais il faut les aider, sinon ça ne durera pas.

– Bonjour Sabrina. Tu sais la communauté est grande, on peut obtenir plein de choses. Il faudrait nous envoyer une liste de tout ce dont vous avez besoin. On ne pourra surement pas tout faire. Mais on va vous aider de toute façon 😉

Au mois de mars, notre coopération a porté ses fruits. Les maraudeurs ont acquis une excellente réputation sur Wanted, Sabrina croule sous les dons. Chacune de ses publications génère des vagues de commentaires toujours plus grandes. Elle reçoit aussi énormément de messages privés et je prends de ses nouvelles régulièrement pour éviter qu’elle se sente submergée.

Début avril, nous échangeons depuis plus de trois mois maintenant. Il est temps que l’on se fasse des sourires in real life. Je demande à Sabrina si éventuellement elle pourrait m’accueillir pour participer à une maraude. « Evidemment ! me dit-elle. Avec grand plaisir ! Veux-tu l’annoncer sur Wanted ? Je suppose que beaucoup de membres vont vouloir te rencontrer.

– Le but c’est que la maraude soit constructive pour les sans-abris pas que les gens viennent me rencontrer. C’est moi qui vient vous remercier pour ce que vous faites 😉

Vendredi 6 avril 2018. Je rejoins Sabrina chez elle dans le 13ème arrondissement. Je suis accueillie par sa fille de treize ans. Une quinzaine de bénévoles préparent des sandwichs dans le salon. Tous les regards se tournent vers moi, les gens sourient mais personne ne lâche son outil de travail, sa fourchette, son couteau ou son bout de pain. Je me présente du bout des lèvres, je veux me faire discret. Mais il est déjà l’heure. Nous descendons pour préparer les sacs sur une grande table installée dans la cour de l’immeuble. Chaque sac doit comporter un paquet de chips, un jus d’orange, des clémentines, une barquette de taboulé et un paquet de biscuits. Il y a également les thermos, thé ou café. Les produits d’hygiène, brosses à dents, dentifrices, déodorants. Je m’approche d’un petit groupe de personnes qui semblent se connaître depuis toujours. Nassira, Ahmed, Bernard, Aïssatou… Des gens de tous horizons, de toutes classes sociales. Au centre du raout, dansante, rayonnante, petit bout de femme d’un mètre cinquante-cinq, Sabrina dirige les opérations comme un chef d’orchestre. « La moitié des sacs dans le coffre de Bernard. L’autre moitié dans ma voiture. Je prends aussi les vêtements. Nassira, tu prends les thermos. Attention à ne pas les renverser. »

Je me retrouve en bagnole avec Bernard. Quinze minutes de trajet en tête à tête. On ne se connaît pas mais le courant passe. C’est l’avantage de partager des valeurs communes avant même de se rencontrer. J’engage la conversation. 

– Alors tu en fais souvent des maraudes ?

– Oui j’essaye d’être là tous les vendredis. Et toi ?

– C’est la première fois.

– La première fois c’est difficile. Mais ne t’inquiète pas, les nouveaux on ne les laisse jamais seuls. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’on n’est pas là simplement pour donner un sac de bouffe. Je resterai avec toi pour faciliter le contact.

J’ai le trac. Comme ça sans prévenir. J’ai le trac.

%

Reversé

Repas

Objectif 10 000 repas ! On vous explique. Les recettes serviront à financer les initiatives d’entraide menées par nos membres. Et notamment les distributions de repas aux sans-abris que réalise, toutes les semaines depuis 2017, Sabrina et des centaines d’autres membres de Wanted Community. Alors, on le fait ?

À propos de Christian

Je suis Christian Delachet. Juriste de formation, j’ai exercé en tant qu’avocat fiscaliste dans un des plus gros cabinets du monde, Ernst&Young, à Paris pendant 6 ans.

Et puis, j’ai co-créé avec mes potes, Luc Jaubert et Jérémie Ballarin, Wanted Community. Une communauté d’entraide sur Facebook passée de quelques dizaines de membres à près d’1 million aujourd’hui. Et je ne savais pas que ce projet allait changer ma vie. Et mon orientation capillaire.

Déjà dispo 😉

Retrouvez l’bouquin dans toutes les bonnes bouquineries et sur les internets.

suivez

le mouvement.